VOLVO CARS

Approche orientée sur les données et l’innovation numérique avec l’architecture MDM.

Freiné par un héritage informatique ancien et lourd, et à un paysage de données à moderniser, Volvo Cars devait créer une plateforme MDM de base à partir de zéro. Volvo Cars s’appuie sur la plateforme MDM multi-domaine de Semarchy, parvenant ainsi intégrer et à connecter ses données pour moderniser son activité au nieau mondiale.

Se libérer de l’héritage informatique, par un décloisonnement et une gestion des données avec l’architecture MDM

Depuis que la première Volvo est sortie des lignes de production en 1927, Volvo Cars a créé des innovations qui ont changé le monde. De nos jours, Volvo Cars est l’une des marques automobiles haut de gamme les plus connues et respectées, qui se prépare à un nouvel avenir où les véhicules seront tout électriques, autonomes et connectés.

De par sa nature mondiale, ce constructeur mène ses opérations de production, de recherche et de conception en Europe, en Asie et sur le continent américain. Freiné par un héritage informatique ancien et lourd, et à un paysage de données à moderniser, Volvo Cars devait créer une plateforme MDM de base à partir de zéro.
Le constructeur n’était pas seulement confronté au défi de posséder plusieurs marques et entités juridiques partout dans le monde, mais aussi à l’immaturité de sa gestion des données et au cloisonnement historique de ses différents départements. Volvo Cars a abordé ces difficultés du point de vue de l’architecture MDM.

Challenges

  • Qualité des données : les informations issues de sources disparates devaient être définies de façon cohérente, indépendamment du canal
  • Visibilité des données : le manque de visibilité et de contrôle sur les données de référence compliquait la gérance et la gouvernance
  • Temps de réaction : le client doit disposer de données de référence appropriées afin de pouvoir réagir vite aux changements et aux réglementations concernant les produits, la fabrication et les sites
  • Gestion des données : il est difficile d’assurer une gestion efficace des données lorsqu’on dispose de plusieurs systèmes, sites et départements
  • Gouvernance des données : manque de gouvernance dans les relations inter domaines, paysage applicatif incohérent
  • Rapports et analyses : impossible d’analyser les métriques métier lorsque les données issues des différents départements et systèmes sont cloisonnées

Objectifs

  • Harmoniser le MDM avec la stratégie d’entreprise de Volvo
  • Améliorer la qualité, la cohérence et la gouvernance des données pour toutes les unités opérationnelles
  • Harmoniser le MDM avec la stratégie d’entreprise de Volvo
  • Permettre des décisions stratégiques basées sur des informations en offrant un accès à des analyses et à des rapports en temps réel
  • Rationaliser la communication et la collaboration entre les différentes entités juridiques, marques, unités opérationnelles et filiales
  • Remplacer des systèmes informatiques hérités obsolètes et migrer le centre de données vers le cloud

Resultats

  • Élimination des coûts liés à la redondance des données opérationnelles avec un processus de gestion des données unique
  • Possibilité pour l’entreprise de rationaliser ses communications avec des données précises et centralisées, dans un secteur mondial compétitif
  • Mise en place d’une base permettant d’accompagner une croissance internationale exponentielle, ainsi que de s’adapter aux besoins changeants des clients, des fournisseurs et du secteur de la fabrication
  • Amélioration de la qualité, de la cohérence et de la gouvernance des données pour toutes les unités opérationnelles
  • Possibilité de prendre des décisions stratégiques basées sur des informations en offrant un accès à des analyses et à des rapports en temps réel

Envie d’en savoir davantage ?