Semarchy Convergence 1.3: Point Clés

Suite à l’annonce de la sortie de Convergence 1.3, nous avons reçu des retours très positifs.

Cette sortie conclut un cycle de six mois au cours duquel nous avons ajouté un ensemble de nouvelles fonctionnalités étendant la portée de la plate-forme Convergence, pour couvrir plus de besoins utilisateurs et de cas clients.

Au cours de cette série d’articles sur Semarchy Convergence 1.3, vous découvrirez ces nouvelles fonctionnalités sous un angle différent. Au lieu de lancer des concepts marketing incompréhensibles y compris pour les experts en Gouvernance de Données, nous nous focaliserons sur des faits.

Au travers de descriptions de cas, d’exemples et de diagrammes, j’essaierai de vous aider à comprendre la valeur ajoutée des améliorations faites à notre plate-forme de MDM Évolutionnaire™.

De Convergence 1.2 à Convergence 1.3

Convergence 1.2 est une plate-forme qui permet de concevoir et générer des hubs MDM multi-domaines de consolidation:

  1. Les applications opérationnelles publient – via un composant middleware comme Semarchy Convergence for Data Integration – des données master (clients, produits, employés, etc.) dans ces hubs.
  2. Les hubs implémentent les structures de données pour contenir ces données master, ainsi que les processus de certification pour créer des données golden à partir de ces mêmes données master.
  3. Ces données peuvent alors être consommées soit par des utilisateurs via une interface graphique générée, soit par des applications via des API (accès base de données, service web, etc.).

L’idée centrale est la Convergence des Données. Les Données Master affluent des systèmes opérationnels où elles sont habituellement manipulées (vos applications CRM, ERM, etc.) et convergent dans le hub où elles deviennent des Données Golden. Les Données Master sont nettoyées, dé-doublonnées, consolidées, validées et versionnées pour créer des Données Golden. Les Données Golden sont souvent décrites comme la « Version Unique de la Vérité » (Single Version of Truth) ou la « Vision à 360° » (360° Customer View).

Dans Convergence 1.3, nous avons ajouté pour les utilisateurs métier la capacité d’accéder et de contribuer au hub MDM, simplement.

Accéder au Hub par les Applications

Un des challenges d’une initiative MDM réside dans la capacité de démontrer rapidement la valeur de cette initiative au métier. Les utilisateurs métier ne veulent pas seulement être impliqués au cours des phases de spécification et de conception (cette implication étant évidemment nécessaire); Ils souhaitent voir des résultats au plus vite !

Cette demande est compréhensible : Les données golden ne montrent leur vraie valeur que quand elles sont accessibles et utilisables par une large communauté d’utilisateurs. Fournir un accès intuitif et orienté métier au hub est une étape importante pour lui démontrer la valeur ajoutée qu’il attend.

Fig 1. Application de Gouvernance de Données

Ceci est possible dans Semarchy Convergence 1.3 au travers d’Applications. Dans une application, les utilisateurs accèdent aux données stockées dans les entités du hub, mais peuvent aussi y accéder via des Objets Métier. Par exemple (Voir Fig. 1):

  • Pour le commerciaux : Les clients et les contacts qui leur sont associés,
  • Pour la direction commerciale : Les employés du département des ventes avec les clients qu’ils gèrent,
  • Pour la DAF: La hiérarchie des centres de coût avec leurs employés,
  • Pour la DRH: La hiérarchie des managers et collaborateurs.

Ces objets métiers adressent des besoins différents à partir du même hub multi-domaines. Les vues tabulaires et formulaires, les liens de navigation et les arbres hiérarchiques que vous voyez sur cet exemple sont conçus dans une application. L’accès est sécurisé par des privilèges dont la granularité descend jusqu’aux attributs affichés.

Contribuer au Hub par les Workflows

La consolidation de données dans Convergence 1.2 prend en compte les données master des applications opérationnelles. Dans Convergence 1.3, les utilisateurs peuvent à leur tour contribuer aux hubs via des workflows humains de Saisie de Données. Ils peuvent également corriger le comportement du processus de dé-doublonnage par le biais de workflows de Gestion des Doublons.

Les Workflows de Saisie

Convergence for MDM - Workflows HumainsLes Workflows de Saisie permettent aux utilisateurs d’éditer des données master dans le hub et de contribuer aux données qui affluent des applications source.

Chaque instance de workflow (une Activité) est porteuse d’une Transaction. Cette transaction isole les changements en cours sur le contenu du hub. Au cours d’une activité, plusieurs utilisateurs peuvent interagir pour remplir des champs spécifiques, relire et valider les données saisies. Dans l’exemple (Figure 2), un commercial saisit ou modifie les informations des clients et contacts puis les envoie pour validation à un intendant de données.

Quand un workflow est terminé, la transaction est soumise au hub. Afin de garantir la plus grande cohérence et la meilleure qualité du hub, les données d’une telle transaction passent par le processus de nettoyage, dé-doublonnage, consolidation, validation, à l’instar des données provenant des applications opérationnelles.

Les Workflows de Gestion des Doublons

La détection et la consolidation de doublons est un processus laborieux quand il est effectué manuellement. Convergence 1.2 fournit des processus de rapprochement et de consolidation automatisés pour les gros volumes. Même si ces automates couvrent le plus clair des cas, dans certains cas spécifiques, une intervention humaine est nécessaire.

Dans l’exemple ci-dessous, seul un utilisateur peut déterminer si la différence de prénom est une faute de frappe, ou si ces deux contacts sont mari et femme.

Denis Smith Male 125 North 10th Street – Brooklyn, NY 11211 smithfamily@gmail.com
Denise Smith Female 125 North 10th Street – Brooklyn, NY 11211 smithfamily@gmail.com

Les Workflows de Gestion des Doublons permettent aux utilisateurs d’outrepasser la détection automatique des doublons. Ils peuvent ainsi créer des groupes de doublons, dissocier les faux doublons et confirmer les doublons détectés automatiquement. Comme les workflows de saisie, ces workflows supportent la collaboration entre plusieurs utilisateurs et les transactions.

En Apprendre Plus

Les prochains articles de cette série expliqueront plus en détail comment concevoir et utiliser les applications et workflows.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *