Semarchy Convergence 1.3: Conception d’Applications MDM

Dans un précédent article, nous avons présenté Convergence 1.3 en donnant un aperçu des nouvelles fonctionnalités qui permettent aux utilisateurs métier d’accéder et de contribuer au hub MDM. Dans ce post, je me concentrerai sur les applications du point de vue de la conception.

Dans Semarchy Convergence for MDM, toute la conception se fait sur un modèle logique. Ce modèle composé d’entités, elles mêmes constituées d’attributs, et reliées entre elles par des relations. Jetez un œil à la capture d’écran ci-dessous et vous aurez l’aperçu d’un modèle simple.

Un tel modèle MDM est complet. Il contient toutes les entités, les attributs et les relations nécessaires pour tous les cas d’utilisation et tous les domaines.

Les Applications dans la convergence 1.3 permettent de créer des objets et des vues spécialisés pour les cas d’utilisation métier. Sur la base du modèle logique, des groupes d’utilisateurs métier veulent avoir des vues différentes sur les données de référence, et ceci dans des applications dédiées. Par exemple:

  • Tous les utilisateurs devraient avoir accès à la hiérarchie des managers et  collaborateurs;
  • Le service des ressources humaines voudrait accéder à la même hiérarchie, avec des informations détaillées sur les employés (salaire, date d’embauche, etc.);
  • Les vendeurs voudraient voir les comptes clients et leurs contacts;
  • Les responsables des ventes voudraient plus d’informations sur les employés qui gèrent des comptes;
  • Enfin, le service financier voudrait avoir un accès complet à la hiérarchie des centres de coûts et des employés qui leur sont rattachés.

Pour fournir de telles vues orientées métier, les applications utilisent des Vues Objet Métier, qui associent Objets Métiers et Vues Tabulaires/Formulaires.

Attendez! Ai-je été trop vite? Faisons machine arrière …

Objets Métier

Les Objets Métier représentent un sous-ensemble des entités du modèle, organisé de manière compréhensible pour le métier.

La Figure 2 montre la définition d’un objet métier représentant la hiérarchie des centres de coûts et les employés qui leurs sont rattachés.

Cet objet métier est défini avec une Entité Racine (dans ce cas, l’entité  Centre de Coûts) et des Transitions – correspondant à des relations – permettant d’inclure des entités reliées. Il y a deux transitions dans cet objet métier:

  • La relation récursive associant les centres de coûts et permettant d’afficher une hiérarchie infinie de centres ce coûts.
  • La relation entre employés et centre de coûts permettant d’afficher les employés rattachés à un centre de coûts à un niveau de la hiérarchie.

Notez le Filtre Racine qui restreint l’affichage à la racine de la hiérarchie des centres de coûts sans centre de coûts parent.

Un tel objet métier apparaît aux utilisateurs d’affaires, sous la forme d’une hiérarchie, comme indiqué sur la Figure 3.

Les centres de coûts racine (Administration, Human Resources, IT, etc.) apparaissent en haut de la hiérarchie, avec leurs centres de coûts enfants et les employés rattachés. Vous pouvez déplier les centres de coûts enfants pour descendre dans la hiérarchie des centres de coûts. Notez que les libellés de présentation d’une telle hiérarchie peuvent être internationalisés dans le cadre de la conception.

Vues

Quand un utilisateur sélectionne un centre de coûts dans l’application, ce dernier apparaît dans une page maître/détail affichant ce centre de coûts, ainsi que ses centres de coûts enfants et employés rattachés dans des onglets, comme exposé dans la Figure 4 ci-dessous.

La présentation de cette page est définie dans une Vue Objet Métier, qui référence des Vues Tabulaires et des Vues Formulaires réutilisables. Dans notre exemple, la page du centre de coûts utilise une vue formulaire pour afficher les détails de l’entité centre de coûts et deux vues tabulaires spécifiques pour afficher les employés et les centres de coûts enfants sous forme de listes.

Vue Tabulaire


Les Vues Tabulaires sont tout simplement des listes d’attributs ou des expressions de transformation des attributs d’une entité (ou toute entité référencée), comme le montre la Figure 5.

Cette vue tabulaire – utilisée pour afficher une liste d’employés – expose un ensemble d’attributs de l’entité Employé. Comme vous pouvez le voir, l’attribut LastName est transformé en majuscules pour cette vue. Les vues tabulaires supportent les transformations ou les combinaisons d’attributs ou les libellés personnalisés.

Vue Formulaire


Les Vues Formulaires affichent des champs groupés en Sections, dans une mise en page multi-colonnes. Ces champs peuvent être des attributs, des attributs transformées, et peuvent également inclure des liens pour naviguer entre les entités (par exemple, un lien pour naviguer d’un employé à son manager).

Les Figures 6 et 7 affichent respectivement la définition de la vue formulaire pour un centre de coûts (avec deux sections) et la définition de la première section de ce formulaire.

Afin de maximiser l’efficacité des développements, les vues formulaires et tabulaires peuvent être réutilisées dans plusieurs vues objets métier. Les vues formulaires et tabulaires supportent les libellés personnalisés et chaque élément de l’interface est internationalisé pour fournir à l’utilisateur final une application dans sa langue nationale et ses paramètres régionaux.

Conception Rapide d’Application

L’approche pour la conception d’applications est basée sur le modèle logique qui contient les entités, les attributs et les relations.

Pour concevoir une application basée sur un modèle:

  1. Vous assemblez les entités à travers leurs relations dans des objets métier réutilisables pour représenter des concepts métier;
  2. Vous définissez des vues tabulaires et formulaires réutilisables pour décrire la présentation des entités utilisées dans les objets métier;
  3. Vous créez des vues objet métier dans vos applications en combinant objets métiers et vues tabulaires/formulaires.

Le résultat d’une telle conception est une application conviviale s’exécutant dans un navigateur Web, incluant les hiérarchies, la navigation par liens, les pages maître/détail pages et les informations de traçabilité des données master, sans entrer une seule ligne de code.

La conception de l’application entière est effectuée dans les éditeurs du Workbench de Semarchy Convergence (présentés dans les captures d’écran ci-dessus). Tous les aspects techniques sont automatiquement pris en compte et l’application est intégralement générée par la plate-forme.

What Else?

Les fonctionnalités de base de la plate-forme Semarchy Convergence s’appliquent aux applications. Ceci inclut la gestion des versions, de la traçabilité et de la sécurité granulaire d’accès aux données.

Les applications conçues et générées avec Semarchy Convergence fournissent aux utilisateurs métier une expérience riche supportant des fonctions de recherche, de filtrage, de tri et d’export vers Microsoft Excel. Elles exposent des Workflows Humains de gestions des données du hub. Les Applications incluent également un tableau de bord qui expose une synthèse du Hub MDM pour les utilisateurs métiers, les workflows en cours, les activités, les métriques détaillées et l’état des jobs de certification des données.

En Savoir Plus !

Dans les articles à venir, nous découvrirons comment les utilisateurs métier naviguent et interagissent avec le contenu du hub MDM à travers les applications générées avec Convergence Semarchy.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *