w

Client Stories

Zodiac Aerospace

Zodiac Aerospace

Zodiac Aerospace améliore la qualité de ses données grâce à Semarchy.

Le Groupe Zodiac Aerospace

Zodiac Aerospace est un leader mondial des équipements et systèmes aéronautiques, à destination des avions commerciaux, régionaux, d’affaires, ainsi que des hélicoptères et du spatial.

Il développe et fabrique des solutions de pointe pour améliorer le confort et les installations à bord ainsi que des systèmes de haute technologie afin d’améliorer la performance des avions et la sécurité des vols.

Zodiac Aerospace compte 35 000 employés et a réalisé un chiffre d’affaires de 5,1 Md € en 2016/2017.

L’Enjeu – Mise en Place de l’activité Services

Zodiac Aerospace regroupe plusieurs branches d’activité :

  •  Zodiac Aerosystems : Equipements et systèmes de haute technologie assurant les fonctions essentielles des aéronefs et leur sécurité en vol et au sol
  • Zodiac Seats : Une offre de sièges complète et innovante
  • Zodiac Cabin : Conception globale et réalisation de l’aménagement cabine, solution d’équipements pour le service à bord et le confort des passagers

C’est lors de la mise en place de Zodiac Aerospace Services, qui propose un réseau mondial de distribution de composants de rechanges, la maintenance des équipements fabriqués par les branches du groupe, des services de support sur mesure pour les opérateurs aériens et une assistance technique dédiée, que la nécessité du Master Data Management (MDM) est apparue.

Éric Jacoupy, à l’époque Business Analyste Données Techniques, était en charge de la consolidation des données d’une quinzaine de bases de données provenant de toutes les branches. “Nous avons initialement réussi à capitaliser sur très peu d’articles, de clients et de fournisseurs. Chacun avait ses propres règles, sa propre sémantique, ses propres définitions et sa propre codification. Chacun avait amené son modèle de programme, de plate-forme, de centre de coûts, etc. L’agrégation des bases des OEM (sociétés fabricantes) ne se déroulait pas de façon optimale. La communication devait s’améliorer. Nous avions par exemple un problème avec les unités, nommées ‘Each’, ‘Unit’, ‘Part’, ‘Un’ pour décrire la même chose. Les valeurs dont Zodiac Aerospace Services avait besoin ont été alignées.”, explique Éric Jacoupy.

“Pour consolider un seul point d’entrée pour l’après-vente, il fallait que tous utilisent la même sémantique pour les données. La cellule MDM a été créée à la suite de ce constat. J’ai été missionné pour stabiliser les bases en « one-shot », ce qui n’était évidemment par pérenne. Nous avons donc commencé à écrire nos standards de gestion de données et de master data pour les articles, clients et fournisseurs.”

“Au départ, nous avons utilisé Excel pour valider la faisabilité et la valeur ajoutée. Nous avons soumis pour confirmation nos modèles par nos « sponsors » – comités informatiques et par le COMEX groupe, pour s’assurer de leur alignement en termes de finance, reporting, etc. Nous avons ensuite créé des matrices de recensement des données et de leurs définitions, pour réaligner ces données sur une seule et même définition et un même modèle.

Une fois ces actions complétées, des analyses avec notre outil de business intelligence ont été initiées. Nous nous sommes vite heurtés à l’incapacité de combiner les règles, et à l’inadéquation d’Excel, ce qui est normal compte tenu de nos volumes de données, à savoir plusieurs millions d’enregistrements pour les articles, clients et fournisseurs provenant de nos ERP”, continue M. Jacoupy.

Le Choix du MDM avec Semarchy

“Zodiac Aerospace a donc choisi un partenaire extérieur (Business & Décision – B&D), porteur de l’expérience permettant de valider les modèles initiés, et surtout, capable de nous assister pour le choix d’un outil.”

“Par rapport à la vision de notre MDM, et son évolution que nous souhaitions brique par brique – d’abord la qualité, puis le RDM -, B&D nous a présenté plusieurs outils, dont Semarchy. Notre choix s’est vite orienté vers Semarchy car il correspondait à notre besoin de construire notre MDM pas à pas, et de monter progressivement en volume.

Certains éditeurs nous ont proposé de tout recommencer en utilisant leur modèle propre. L’avantage de Semarchy a été de nous permettre d’intégrer notre existant dans l’outil tout en conservant le travail déjà réalisé.”

Une Mise en Place Efficace

Le travail sur le projet commence avec B&D en mai 2015, et les premiers ateliers démarrent en septembre 2015 sur la partie qualité et intégrité des données.

Le travail avec la plate-forme Semarchy débute en 2016 et la mise en production du premier lot de restitutions, principalement pour la Business Intelligence, se fait au printemps 2016, sur le périmètre client, article et fournisseur.

La seconde phase (RDM), évolution opérationnelle du premier lot, émarre en automne 2016 et passe production début 2017. A l’issue de cette phase, les données de référence sont consolidées en un point central.

Ces données RDM sont vouées à être à terme utilisées par exemple comme fondation pour la mise en oeuvre du système de workflow (PEGA) au niveau Groupe.

Le troisième lot, en cours, vise à la mise en place de “master cards”, agrégeant les données des systèmes sources, et distribuées avec toutes les références aux codes et enregistrements des systèmes originaux.

“Quand la BI voulait capturer et remonter toutes les informations, par exemple, sur un fournisseur, le processus de récupération des données était très complexe et peu robuste. Par le biais du MDM et nos “master cards”, nous avons les références à tous les systèmes sources. Ceci rend possible l’obtention de métriques plus fiables, et ceci sans forcément corriger ou modifier les sources – certaines spécificités ou divergence locales étant parfois justifiées.”

Un architecte est maintenant dédié à 100% au projet, et vient prendre le relais d’un architecte de B&D. Zodiac Aerospace dispose également de ressources de l’intégrateur de façon ponctuelle. “B&D s’est occupé de tout et a été un très bon relais, tant du point de vue de la modélisation que du point de vue technique. Nous avons évolué de la première phase du projet à la seconde puis à la troisième phase du projet plus vite que nous l’avions estimé grâce à un partenaire qui a démontré de solides compétences sur un outil puissant.”

La Mesure du Succès

Zodiac Zodiac Aerospace a mis en place des KPIs dans la restitution, dès les premières phases du projet, afin de mesurer la qualité et l’intégrité des données. Mais la plus grande mesure de réussite du projet est qualitative: “Notre module de reporting (SAP BFC – Business Object Financial Consolidation) s’appuie déjà sur le MDM pour les plateformes, lignes produits, groupes clients, marchés et centres de coûts. Le projet est aussi une réussite car il ne s’arrête pas à un outil informatique : Nous avons défini les bonnes pratiques sur les données, incluant les rôles et responsabilités.”

“Nous avons aussi mis en place, grâce à la restitution, une grille de maturité avec validation par les métiers des mesures de qualité des données, et les processus d’accompagnement des métiers pour l’amélioration de la qualité. Les managers des branches viennent au MDM pour mettre en oeuvre le maintien de la qualité de leurs données. Toutes nos branches sont impliquées dans la définition des mesures de qualité, gérées par un analyste à plein temps, et dans la mise en place des plans d’action.”

“C’est un succès. Semarchy devient un des outils de notre Core Modèle. Nous sommes en train de positionner Semarchy comme un des points centraux de notre architecture de données.”

Leading organizations rely on Semarchy solutions. Read about our clients across all industries below.